Le sens de l'humeur

5 janvier 2013

Bla bla bla…

Publié par mitchul dans Sens of humeur

Se revendiquer journaliste d’opinion est très tendance (voire les Polony, Pulvar, Naulleau, Zemmour and co). Qu’un journaliste assume la subjectivité de son point de vue, c’est une chose. L’objectivité en tant que tel n’existe pas. C’est une balise, ce vers quoi on doit tendre.

Ce que ne font pas les journalistes d’opinions, qui y vont sans complexes dans l’expression de leur raisonnement immédiat sur tel phénomène, donnant leur avis sur tout et surtout n’importe quoi, sans s’accorder le recul nécessaire (temporel, analytique…) pour dresser un diagnostic pertinent de la situation. Ce recul permet de dégager les affects, de dépassionner la reflexion. Tout l’inverse de ce que fait le journaliste d’opinion.

Un journaliste est-il là pour donner son avis, ou doit-il apporter à ses lecteurs tous les éléments leur permettant de se faire le leur ? Si les journalistes se revendiquent « d’opinions », je peux alors me revendiquer journaliste !

Ceux qui sont légitimes pour exprimer leurs opinions, c’est nous autres, bloggueurs et adeptent des reseaux sociaux. Car nous sommes désintéressés, non form(at)és et surtout, non rémunérés ! Mais les rôles s’inversent : les journalistes donnent leurs opinions personnelles et les internautes commentent l’actualité. Trop de journalistes puisent sans vergogne leurs infos sur internet, plutôt que de faire un vrai travail d’investigation.

Cette (im)posture journalistique est significative de notre époque d’immédiateté, où la télé-réalité prend le pas sur le reportage, où le banal devient grandiloquent, ou les petites préoccupations de l’intime se transforment en spectacle…

Mitchul

Bla bla bla... dans Sens of humeur opinion2

Laisser un commentaire

Achats Ralph Lauren Pas Cher |
Les Causettes de Nenette |
Solidariteburkina |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lesbonsproduits
| Le blog de Jean Emile Caugnac
| Clocie