Le sens de l'humeur

27 mars 2013

Retour sur Angoulême

Publié par mitchul dans Sens of humeur

Bon, je ne partage pas les impressions quasi unanimes (que l’on peut lire sur certains sites, blogs et forums spécialisées) de ce qui serait le scandale de l’élection de Willem comme nouveau président d’Angoulême.

Il n’est pas inutile de préciser que Willem est un auteur de bande dessinée avant d’être ce dessinateur de presse reconnu. Il suffit de regarder sa bibliographie pour se rendre compte qu’il fait parti du paysage depuis fort longtemps (éditant chez Le Square, Albin Michel, Cornelius, L’Association ou Les requins Marteaux…).

Il fut également le rédacteur en chef du Charlie Mensuel durant quelques années, qui aura permis de faire découvrir de grands classiques américains (Krazy Kat, Lil’Abner…) ainsi que des auteurs d’avant-garde (Crepax, Pichard…). Sans oublier son rôle essentiel dans la découverte de « l’internationnale underground ». Patrimoine et avant-garde, ce sont les deux pôles entre lesquels se situe Willem.

Alors, effectivement, on peut être déçu de ne pas voir Alan Moore, Chris Ware ou Akira Toriyama élus (ce dernier a quand même obtenu le prix spécial 40ème anniversaire) et critiquer la nouvelle manière de faire des organisateurs (comme chaque année d’ailleurs, voire l’élection de JC Denis l’année dernière!), mais on ne peut pas dire que Willem ne mérite pas la place qu’on vient de lui attribuer, tant il est un acteur incontournable de la neuvième chose.

Je n’aime pas cette foire aux bestiaux qu’est devenu le festival d’Angoulême, permettant aux éleveurs-éditeurs de faire la promotion de leurs cheptels-auteurs et leurs produits maisons. Vouloir réunir des artistes aux horizons et pratiques si diverses (voir opposés, comme on a pu le constater entre les « mainstreams » et les « indés ») créera toujours de l’incompréhension quant au choix du nouveau grand prix (et rend d’ailleurs cette pratique totalement vaine et stupide). Il n’y a pas une, mais DES bandes dessinées. Et vouloir à tout prix réduire le neuvième art à son plus petit dénominateur commun n’a selon moi aucun sens.

C’est comme si on réduisait le septième art au festival de Cannes. Alors qu’il existe de nombreux festivals qui sectorise le Cinéma par genres, par formats, par origines (festival du cinéma indépendant, du court métrage, d’animation, fantastique, nordique, asiatique, etc…). On regroupe à chaque fois TOUTE la bande dessinée en un seul événement. Logique dans ce cas que de nombreux genres et artistes passent à la trappe ! 

Coté palmarès, pas grand chose à dire (Je suis tout de même satisfait de voir Benoit Peeters ou Anthony Pastor remporter un prix. Sans oublier le superbe travail des Rêveurs sur le Krazy Kat d’Herriman). Juste une interrogation : comment peut on prétendre déterminer les dix meilleures bandes dessinées de l’année 2012, qui compte environ 5500 albums édités (seulement en France !), dont plus de 4000 strictes nouveautés (voir le bilan 2012 de l’ACBD) !?

Mitchul

.Retour sur Angoulême  dans Sens of humeur palmangou2013b-300x225

Dessin réalisé par Clarke

4 Réponses à “Retour sur Angoulême”

  1. Mo dit :

    Je n’ai pas parlé de scandale sur mon blog… juste, je ne comprends pas ce choix. La nuance entre scandale et incompréhension est peut-être ténue pour certains mais de mon côté, je fais bien la différence !!!
    Ce qui est plutôt scandaleux en revanche, c’est que les « grands sages » n’aient pas jugés bon de tenir compte du résultat des votes des auteurs présents sur le FIBD. Là oui, c’est juste honteux. Soumettre une élection au vote et balayer d’un rapide revers de la main le fait que Toriyama ait été désigné…
    Mais fusionner mes deux propos en un seul comme vous l’avez fait… je tique un peu…

  2. mitchul dit :

    Au temps pour moi Mo’, associer ton article aux autres réactions mises en lien est en effet maladroit de ma part, je m’en excuse et retire ton lien de ce pas.

    Ce que tu dis à propos de la méthode employée par les « grands sages » est juste et je te rejoint sur son caractère scandaleux. Dans la mesure où c’était Toriyama et nom Willem qui avait remporté les suffrages…

    Après, mon idée est de défendre le choix de Willem, que je trouve tout autant légitime qu’un autre sus-cité pour être récompensé par le grand prix de la ville d’Amgoulême.

    J’espère que tu ne m’en tiendras pas rigueur… :)

    Dernière publication sur Me, myself and I : Poésie - Frédéric Poincelet (La Cinquième Couche, 2008)

  3. Mo dit :

    Non, je ne t’en tiens pas rigueur (diable… tu as deux blogs ! ^^)
    Merci d’avoir retiré mon lien. L’article que tu as mis en ligne aujourd’hui m’a fait réfléchir et je conçois que ma démarche de réouvrir un vote puisse prêter à confusion ;)

  4. mitchul dit :

    Normal de l’avoir retiré. C’est vrai que d’avoir proposé un nouveau vote peut induire en erreur. Mais c’est surtout la discussion sur le blog de David qui m’a amené à donner mon avis sur cet événement.

    Et oui, deux blogs ! j’avais envi depuis quelques temps de lancer un blogs plutot d’opinions, où je pourrai raconter des conneries sans retenue ! :)

    Dernière publication sur Me, myself and I : Poésie - Frédéric Poincelet (La Cinquième Couche, 2008)

Laisser un commentaire

Achats Ralph Lauren Pas Cher |
Les Causettes de Nenette |
Solidariteburkina |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lesbonsproduits
| Le blog de Jean Emile Caugnac
| Clocie